« Il s’est retiré lui-même, Infini, au point central en lui » - La création

mercredi 6 janvier 2010
popularité : 34%

1. Sache qu’avant que n’apparaissent les êtres et que viennent à l’existence les créatures. il y avait une lumière transcendante toute simple remplissait toute viennent existence. Aucun lieu vacant ne s’y trouvait dans le sens d’un espace vide ou d’un néant. Mais tout était plein de cette lumière infinie, simple. N’existaient ni modalité de commencement ni modalité de fin, mais tout était lumière unique, simple, homogène à elle-même et c’est elle qui est appelée lumière infinie (Ensof).
2. Quand est apparue sa volonté simple de créer les univers et de faire apparaître des êtres, de manifester la perfection de ses actes, de ses noms, de ses attributs, ce qui était le but de la création des univers comme nous l’avons expliqué [...].
3. [...] C’est alors qu’il s’est retiré (tsimtsoum) lui-même, Infini, au point central en lui, au centre de sa lumière réellement. Cette lumière se retira et s’éloigna vers les côtés qui entouraient le point central. Par suite, un espace libre demeura un lieu vacant, un néant, du point central réellement.

L’arbre de vie, 1er Palais,
Echel, Tel Aviv, 1960, Traduit de l’hébreu par Armand Abécassis.


L’ésotérisme : kabbale, franc-maçonnerie, soufisme