Bonnes feuilles

Invitation à lire des ouvrages que j’ai eu plaisir à lire en proposant des extraits.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 29 janvier 2018

POUR LES ENFANTS

POUR LES ENFANTS
Les collines escarpées, les pentes
des statistiques
sont là devant nous.
Montée abrupte
de tout qui s’élève,
s’élève, alors que tous
nous nous enfonçons.
On dit
qu’au siècle prochain
ou encore à celui d’après
il y aura des vallées, des pâturages
où nous pourrons nous rassembler (...)

lundi 29 janvier 2018

Substitution causale

Dans le monde réel, celui qui agit, c’est celui qui agit. Dans l’esprit humain, qui fait partie du réel mais qui ne contient pas bien sûr tout le réel, les choses sont étonnamment plus complexes : il arrive que celui qui agit soit convaincu de ne pas être à l’origine de sa propre action. Tentons de diagnostiquer ce que cela signifie sur le plan écologique, en particulier concernant l’attribution de la responsabilité de la destruction de l’environnement, et comment nous pourrions déconstruire ce que nous appellerons une stratégie de substitution causale.

lundi 31 juillet 2017

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Ils étaient usés à quinze ans Ils finissaient en débutant Les douze mois s’appelaient décembre Quelle vie ont eu nos grand-parents Entre l’absinthe et les grand-messes Ils étaient vieux avant que d’être Quinze heures par jour le corps en laisse Laissent au visage un teint de cendres Oui notre Monsieur, (...)

mardi 25 juillet 2017

La déclaration de Cocoyoc

La déclaration de Cocoyoc (Mexique) du 23 Octobre 1974 est un texte fondamental de l’ONU qui résulte d’un colloque sur les enjeux du développement humain et de la protection de l’environnement. Il s’agit d’un véritable réquisitoire contre les politiques menées à l’époque par les pays occidentaux. Deux points furent jugés inacceptables : la critique du mode de vie occidental et le refus d’un monde centré sur les pays développés. Les conclusions du colloque ont donc été ignorées parce qu’elles attribuaient aux relations économiques inéquitables une responsabilité dans la dégradation de l’environnement.

lundi 17 juillet 2017

Culure et civilisation

Dans les premiers paragraphes du 3è chapitre du livre de Alain Deneault : Politique de l’extrême centre Il est question d’économie, de richesse et de monnaie mais psychiques. L’auteur nous révèle les inégalités entre ceux qui ont « les moyens » de manifester leurs volontés psychiques et les infortunés pour qui il en coûte de les refouler. Ceci est une invitation à lire Alain Deneault :
Deneault A. Politique de l’extrême centre – chapitre3. Lux éditeur,2016,